Partenariat Sophrologie pour les sportifs

Bonjour,

Vous trouverez ci-dessous les détails de notre nouveau partenariat avec le docteur Fanny Faugeron-Kimhi, sophrologue vous proposant un accompagnement à un tarif préférentiel. Cette discipline vous est présentée en quelques mots en-dessous de l’affiche.La Sophrologie pour optimiser ses performances sportives

Qu’on soit amateur ou professionnel, la réussite sportive ne se limite pas à la préparation physique et à l’entraînement. L’aspect psychologique (émotions, trac…) joue également un rôle fondamental dans la réalisation de nos actions et surtout dans leur réussite. La préparation mentale fait partie intégrante de la préparation sportive, quel que soit le niveau de pratique. Que l’on soit professionnel ou simple amateur, ces techniques sont toujours bénéfiques

La sophrologie dans le sport, quels bénéfices ?

Un des pionniers de la sophrologie dans le sport est le Dr Raymond ABREZOL qui pour les Jeux Olympiques de Grenoble (1968) prépare 4 athlètes avec la sophrologie puis, l’équipe de Suisse de ski pour les Championnats du Monde de 1972. Ensemble ils gagneront plusieurs médailles. Au total il aura préparé plus de 200 médaillés entre les JO et les championnats du monde.

Les techniques mises en œuvre ayant donné de bons résultats, d’autres sports ont décidé d’utiliser ces méthodes et de les adapter à leur discipline. Depuis, la sophrologie accompagne de très nombreux sportifs comme Yannick Noah qui a été le premier à l’utiliser en France mais aussi Gaël Prévost (tir à l’arc), Severiano Ballesteros (golf) ou encore Caroline Garcia (tennis), Alain Bernard (natation) sans oublier Jean-Philippe Gatien, ancien pongiste français de renom adepte de la sophro !

De manière générale et en particulier dans le sport, la sophrologie permet de :

  • Gérer le stress pour le conserver au niveau optimal (performance) sans tomber dans l’excès (anxiété, peur…)
  • Modifier nos croyances limitantes (« je ne vais pas y arriver », « il est plus fort que moi »)
  • Mieux mémoriser les gestes techniques/tactiques à l’aide de la visualisation (imagerie mentale)
  • Mieux appréhender la douleur mais aussi capitaliser sur les ressentis positifs et mieux récupérer

Avec la sophrologie, c’est un travail à trois niveaux qui s’opère :

  • La préparation en amont de l’événement : se préparer mentalement (concentration, motivation et confiance en soi)
  • L’accompagnement durant l’événement : gérer stress et émotions, renforcer la motivation
  • L’accompagnement après l’événement : apprendre à récupérer, prendre du recul, dépasser la défaite, analyser la victoire, gérer une blessure, etc…

Les techniques utilisées

Le sport demande la mise en œuvre de nombreuses techniques : respiration, relaxation dynamique, geste signal*, anticipation positive du future, etc…. Il existe autant de possibilité et de combinaisons que de besoins. Le choix et la mise en place des techniques se font de manière conjointe entre le sportif, l’entraîneur et le sophrologue qui adapte ses propositions aux objectifs et besoins d’un sportif ou d’une équipe. Le sophrologue a pour objectif de guider le sportif vers une totale autonomie dans sa pratique de cet outil au service de sa performance.

Ainsi, les perspectives et possibilité d’interactions entre sophrologie et sport sont nombreuses et variées. En individuel ou en petit groupe, la sophrologie permet à chacun de se recentrer et de renforcer un vécu positif favorisant ainsi la pleine réalisation de ses potentiels.

Au-delà du sport, d’autres applications possibles

Au croisement de la relaxation occidentale et de la méditation orientale, la sophrologie permet de retrouver et/ou de conserver un meilleur équilibre physique et psychologique. La simplicité et la puissance de ces techniques en ont fait des méthodes de première importance dans la gestion du stress, les troubles psychosomatiques et dans l’accompagnement d’une démarche de bien-être et de développement personnel et professionnel. Elle s’adapte également au monde de l’entreprise.

Qu’est-ce que la sophrologie ?

La Sophrologie permet une meilleure connaissance de soi et de l’autre, facilitant ainsi les relations humaines. Elle a été mise au point par le Dr Caycedo, neuropsychiatre, dans les années 1960. Dès le début des années 1970, la sophrologie prend une place importante au sein des thérapies par la relaxation grâce à un large éventail de techniques simples et pratiques basées sur la respiration, la détente psychocorporelle, la visualisation et la gestion dynamique de la pensée.

*Le geste signal permet de conditionner de façon positive un sentiment de sécurité, de confiance, de calme, ou tout autre ressenti pour pouvoir l’utiliser au bon moment et en cas de besoin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *